naar top
Menu
Logo Print
16/04/2019 - PASCAL VANDENBERGHE

QUEL MATERIAU CHOISIR?

Différents choix s’offrent à vous pour le matériau de votre escalier. D’un point de vue esthétique, vous avez évidemment intérêt à choisir quelque chose se fondant bien dans votre intérieur. L’aspect pratique est important aussi, p.ex. la facilité avec laquelle vous pouvez monter et descendre l’escalier, l’entretien qu’il demande et le bruit qu’il produit. Il s’agit de bien évaluer les avantages et les inconvénients de différents matériaux.

BOIS

Le bois est incontestablement le matériau le plus populaire pour la construction d’escaliers. Il a un cachet intemporel, naturel et engageant. Le bois est, en outre, généralement un matériau durable. Selon la dureté, cela varie toutefois d’une essence à l’autre.

TYPES DE BOIS ET PRIX

types

L’une des essences de bois les plus durables pour un escalier est le chêne, notamment en raison de sa grande résistance à l’usure. Pour les escaliers intérieurs, le hêtre constitue aussi toujours une bonne option élégante.

Des essences tropicales comme l’afrormosia, le wengé et l’afzélia sont également utilisées régulièrement pour la fabrication d’escaliers.

L’essence de bois que vous choisissez a bien entendu aussi un impact sur le coût. Le sapin et l’épicéa sont ainsi globalement bien meilleur marché que le chêne et le hêtre.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS

Finition

finition

Un atout des escaliers en bois, c’est que vous avez différentes options pour la finition. Vernis, peinture, huile ou lasure, vous pouvez garder un escalier en bois beau et en parfait état longtemps de plusieurs manières, selon l’aspect que vous voulez lui donner.

  • Le vernis garantit une couche de protection robuste et transparente (mate ou brillante).
  • Avec une lasure, vous protégez le bois de l’intérieur. Cela est possible avec un produit transparent pour un look naturel, ou une lasure légèrement teintée pour une légère coloration.
  • Vous pouvez aussi utiliser de l’huile pour protéger le bois de l’intérieur. Cela accentuera, en outre, joliment la nervure du bois.

Le bois 'travaille'

travailler

En fonction de l’intensité de passage sur l’escalier, le bois exige, par contre, à chaque fois un entretien après un certain nombre d’années. Autre inconvénient d’un escalier en bois: il peut 'travailler'. Cela signifie se contracter ou se dilater selon le taux d’humidité, ce qui peut donner lieu à des marches grinçant – et donc à un bruit dérangeant.

Vous pouvez y remédier au moyen d’essences de bois usinées comme du multiplex ou du bois lamellé-collé. D’autres essences se contractant ou se dilatant peu sont le pin, le merbau et le châtaignier commun. Le 'travail' du bois est surtout un facteur à prendre en considération pour les escaliers extérieurs.

BETON

Si vous cherchez une alternative un peu plus facile à entretenir ou que vous préférez un look plus costaud, vous pouvez opter pour l’aspect massif d’un escalier en béton.

LE PRIX

prix

Bien qu’ils soient souvent associés à des environnements industriels, les escaliers en béton sont aussi de plus en plus répandus dans les maisons modernes. Ils reviennent toutefois nettement plus cher que ceux en bois. Leur coût exact dépend:

  • du niveau de finition (faites-vous polir le béton pour un aspect lisse, ou le laissez-vous brut?),
  • de l’accessibilité
  • et de la difficulté (dans quelle mesure doit-il être placé dans un certain environnement).

AVANTAGES ET INCONVENIENTS

beton

Outre l’entretien limité, les escaliers en béton offrent bien d’autres avantages. Ils sont, en effet, très stables et ne produisent quasiment pas de bruit.

Pour ceux n’aimant pas trop l’aspect plutôt épuré du béton, il existe aussi de nombreux matériaux de finition possibles pour le camoufler. Ces escaliers sont ainsi souvent finis avec du bois, de la pierre naturelle ou de la moquette.

Le béton est également très résistant au feu. C’est pourquoi on le retrouve aussi souvent dans les immeubles d’appartements. Un inconvénient du béton, c’est qu’il s’agit d’un matériau assez poreux. Un escalier est donc plus sensible aux taches.

VIDEO ► Comment couler un escalier en béton

LES METAUX

Vous pouvez aussi décider de faire fabriquer un escalier entièrement en métal.

ENTRETIEN

Roger

Les métaux sont souvent utilisés pour les escaliers ouverts et permettent de laisser libre cours à sa créativité. Le métal se façonne, en effet, facilement selon les formes souhaitées. L’entretien qu’exige un escalier en métal dépend du type de métal utilisé.

Vu que les types de métal moins chers (comme le fer galvanisé à l’aspect brut) sont souvent laqués ou vernis, ce processus devra – selon le passage – être répété plus souvent. En général, tous les cinq à dix ans.

ESCALIER EN ACIER

acier

Une variante plus robuste parmi les métaux est l’escalier en acier. Il exige moins d’entretien et résiste mieux aux chocs que d’autres escaliers en métal.

L’acier est, en outre, idéal pour des constructions inventives, de grandes portées et des arrondis en raison de la capacité portante du matériau. D’où aussi sa popularité pour les escaliers en colimaçon ou à noyau plein.

Le seul inconvénient, c’est que l’acier a tendance à rouiller. Et la variante inoxydable (inox) revient un peu plus cher.

ESCALIER EN ALUMINIUM

aluminium

L’aluminium constitue, lui, une alternative un peu plus légère et moins chère mais est plus sensible aux rayures.

Vous pouvez y remédier en l’anodisant (en le dotant d’une couche d’oxyde). Cela rend l’aluminium plus résistant et le protège aussi de la corrosion. Pour un escalier en aluminium anodisé, vous devrez cependant aussi débourser un peu plus.

INCONVENIENT

inconvenient

Un inconvénient général des escaliers en métal, c’est que s’ils ne sont pas finis avec un autre matériau, ils peuvent produire beaucoup de bruit quand on les emprunte. C’est pourquoi ils sont souvent finis avec du bois pour réduire un peu le bruit.

PIERRE NATURELLE

La pierre naturelle est une autre alternative élégante pour votre escalier.

AVANTAGES

avantages

On a généralement le choix entre le granit, le marbre et la pierre bleue (foncée) et blanche. La pierre naturelle confère à l’escalier un look stylé et est en général très résistante à l’usure.

Dans le cas d’un escalier en pierre naturelle, il est important de tenir compte d’une décoloration éventuelle.

QUEL TYPE CHOISIR

marble

Un inconvénient de la pierre blanche et de la pierre bleue est leur porosité. Elles ne résistent donc pas très bien à la saleté. Ces matériaux conviennent dès lors mieux pour des escaliers extérieurs– que pour des escaliers intérieurs, ou des endroits où une tache n’a pas tant d’importance.

Le marbre est, lui, une meilleure option pour l’intérieur que pour l’extérieur, vu qu’il devient facilement lisse et sale.

COMBINAISONS

Comme nous l’avons déjà dit pour les matériaux ci-dessus, on choisit souvent de combiner différents matériaux.

POURQUOI COMBINER?

combiner

Avec un revêtement en bois ou en pierre, un escalier en béton peut, par ailleurs, avoir l’air bien plus élégant et plus chaud que sous sa forme nue.

Ce mariage de différents matériaux revient évidemment aussi plus cher mais cela est quelque peu compensé par une plus grande facilité d’entretien. Un escalier extérieur en pierre avec des marches en bois exige par exemple moins d’entretien qu’un escalier extérieur en bois massif.

ESCALIER EN VERRE

verre

Souvent, les gens décident aussi de (faire) placer un escalier en verre, ou de faire fabriquer quelques éléments – comme le garde-corps – en verre. Ces escaliers 'en verre' sont alors automatiquement combinés avec d’autres matériaux. Souvent, il s’agit de métal, de bois ou de plastique.

Vous souhaitez rénover votre escalier ? Alors lisez ce qui suit.