naar top
Menu
Logo Print
06/02/2019 - PASCAL VANDENBERGHE

TOITS PLATS: COUVERTURE DE TOITURE

Les trois principaux matériaux pour la couverture de toitures plates sont le bitume, l’EPDM et le PVC. On peut encore opter en plus pour une toiture verte écologique.

BITUME
PVC
EPDM
TOITURE VERTE

BITUME (ROOFING)

Prix au m²: 30 – 75 €

bitumen

La couverture de toiture la plus courante pour les toitures plates est celle en bitume. Cette couverture est réalisée au brûleur. Sous l’effet de la chaleur, le matériau devient liquide et adhère de la bonne manière.

Si le bitume est appliqué correctement, il a une longévité de 30 ans. Il est disponible en différentes couleurs, même si le noir est le plus répandu.

Le bitume protège votre toit contre toutes les conditions climatiques et les influences de l’ozone. Il est également suffisamment robuste pour poser des panneaux solaires dessus. Il existe trois types de bitume:

MELANGE PLASTOMERE (APP)

APP

Ce mélange est utilisé pour les pare-vapeur, les sous-couches comme les couches supérieures. Ses avantages? Il a une grande résistance au fluage, est résistant aux UV – il ne faut donc pas de couche de lest supplémentaire – et résiste relativement bien aux températures froides (-5 à -15 °C).

Il s’agit toutefois d’un matériau rêche et rigide, présentant un faible pouvoir d’adhérence au niveau des soudures.

MELANGE ELASTOMERE (SBS)

SBS

Ce mélange est également utilisé pour les pare-vapeur, les sous-couches comme les couches supérieures. Les membranes SBS en bitume SBS peuvent aussi être utilisées pour les variantes autoadhésives. Le bitume SBS offre de nombreux avantages.

Il est très élastique, présente une très grande résistance aux basses températures (-30 °C) et un vieillissement lent, a un grand pouvoir d’adhérence au niveau des soudures, et n’est pas agressif vis-à-vis d’autres matériaux.

Il ne résiste, en revanche, pas aux rayons du soleil. Il faut donc une couche de lest. Afin d’augmenter la durée de vie de cette couverture de toiture, on travaille souvent avec des paillettes d’ardoise ou du gravier.

PVC

Prix au m²: 45 – 80 €

pvc

Ce revêtement de toiture se compose de matières synthétiques. Comme le bitume, le PVC est chauffé. Ici, on utilise de la colle combinée à de l'air chaud produit par un souffleur spécial. Ainsi, la colle va se fixer sur la couche inférieure.

L'avantage de ce matériau est qu'il nécessite peu d'entretien. De plus, il a une durée de vie d'environ 30 ans et est entièrement recyclable.

La seule chose dont on doit tenir compte avec le PVC, est qu'il ne peut pas être placé directement sur l'ancien revêtement de toiture. Si on le fait, il faut appliquer une couche de séparation.

EPDM

Prix au m²: 29 – 75 €

epdm

Depuis plusieurs années, le revêtement de toiture en EPDM a la cote. Contrairement au bitume, il n'est pas chauffé avec un brûleur. En général, il est collé, mais il existe aussi plusieurs autres possibilités.

L'EPDM résiste aux conditions météorologiques les plus extrêmes. De plus, c'est aussi un matériau très durable. Sa longévité est estimée à une cinquantaine d'années. En outre, il est entièrement recyclable. C'est la solution idéale pour ceux qui cherchent une toiture écologique.

Il existe différentes manières de placer une étanchéité de toit en EPDM:

EPDM AVEC COUCHE DE BALLAST

balastlaag

Avec cette technique, les films en caoutchouc sont juste posés sur le toit. Ils sont maintenus en place grâce à la couche de ballast (le plus souvent du gravier). Avec cette technique, la pose est très rapide.

COLLAGE DE L' EPDM

Ici, les films sont collés sur une couche sous-jacente. Veillez toutefois à ce que le support convienne pour l'encollage. Si ce n'est pas le cas, mieux vaut prévoir une couche intermédiaire.

Dans la vidéo de droite, voyez pas à pas comment nous avons travaillé dans le Zelfbouwhuis.

FIXATION MECANIQUE

mechanisch

Le film EPDM peut aussi être fixé de manière mécanique. Et ce, de deux manières. D'une part par le dessous du revêtement de toiture, d'autre part par le dessus. Le but est de ne pas abîmer le film.

TOITURE VERTE

Prix au m²: 40 – 75 €

Une toiture verte est une toiture dotée d’un certain type de végétation. Ces toitures sont de plus en plus populaires, non seulement auprès des entreprises et des communes s’occupant de la nature et accordant de l’attention à l’écologie mais aussi de plus en plus dans le cas des maisons d’habitation. Une toiture verte présente de nombreux avantages et on distingue un certain nombre de types.

TOITURES VERTES INTENSIVES

intensief

Nous parlons dans ce cas d’un véritable toit-jardin. Cette toiture verte consiste en un gazon avec des buissons, des arbustes, des arbres et des sentiers. Ici: plus la végétation présente sur le toit est riche, plus le toit-jardin exige d’entretien.

Il est, en outre, évident que la construction de toit devant supporter ce type de toiture verte doit être suffisamment robuste. A l’état saturé, la charge de la toiture verte est d’au moins 300 kg/m².

TOITURES VERTES SEMI-INTENSIVES

semi-intensief

Il s’agit ici d’un toit-jardin avec une végétation plus haute comme des herbes sauvages. Quasiment tous les types de végétation conviennent en fait pour ce type de toiture verte, à l’exception des arbustes et arbres. Ici aussi, il est important que cette toiture verte soit entretenue plus fréquemment.

Ce type de toiture verte peut être considéré comme une transition entre les toitures vertes extensives et intensives. Il pèse tout de même vite 200 à même plus de 1.500 kg/m² et exige, surtout dans le cas des versions plus lourdes, une construction portante adaptée.

TOITURES VERTES EXTENSIVES

extensief

Les plantes grasses, mousses et herbes aromatiques exigeant peu d’entretien sont une végétation caractéristique pour une toiture verte extensive. Ces plantes résistent à la sécheresse et n’ont donc pas besoin de beaucoup d’eau pour pousser.

Dans le cas des toitures vertes extensives, seule une fine couche de substrat (env. 6 à 12 cm) est, de ce fait, nécessaire, ce qui limite fortement le poids de ces toitures (50 à 200 kg/m²). Elles n’exigent dès lors habituellement pas de construction de toit adaptée et peuvent être réalisées sur des bâtiments existants.

Une toiture verte extensive constitue, en outre, l’option la moins chère grâce à son installation aisée. Un avantage supplémentaire: ce système n’exige pas beaucoup d’entretien. Un contrôle annuel pour lutter contre la végétation indésirable et pour vérifier l’évacuation de l’eau suffit amplement. Une fertilisation annuelle avec des engrais adaptés est également indispensable pour la pousse de la végétation. Sans engrais, le nombre de variétés serait bien moins élevé après quelques années.

CONSTRUCTION

La composition d'une toiture verte est plus ou moins standard:

  • constructionUn revêtement de toiture à deux couches résistant aux racines;
  • une couche de protection contre les dommages mécaniques du revêtement de toiture;
  • une couche de drainage en plastique ou composée de minéraux: ceci assure l'évacuation de l'excès d'eau et n'est nécessaire que sur les toits plats;
  • une couche de filtration: cette couche empêche les particules du substrat de s'écouler par le système de drainage et de le boucher éventuellement;
  • une couche de substrat: il fournit des nutriments et de l'eau pour la végétation ainsi que de l'oxygène et l'ancrage des racines;
  • une couche de végétation.