naar top
Menu
Logo Print

CARRELER UN MUR SOI-MEME

Regardez étape par étape comment vous pouvez carreler un mur de fond pour obtenir un bon résultat facile à entretenir.

POSER UNE CONTRE-CLOISON
CARRELER
TEMPS OUVERT ET TEMPS DE TRAVAIL

POSER UNE CONTRE-CLOISON

achterwandNous voulons carreler le mur. Comme le mur existant est loin d’être droit, et parce que nous voulons poser une isolation supplémentaire, nous décidons de monter d’abord une contre-cloison.

La première étape consiste à réaliser une ossature en bois pour fixer la cloison dessus. Vous fabriquez simplement cette structure à partir de lattes de sapin.

uittekenenDes panneaux de construction à sec viendront par la suite contre ces lattes. Nous devons fixer les panneaux tous les 40 cm. Les lattes doivent donc être placées de centre à centre avec un écart intermédiaire de 40 cm. Cela signifie que les milieux des lattes doivent être espacés de 40 cm.

Vous sciez vos lattes sur mesure et les préforez directement avec un foret à bois. Nous choisissons ici, en fonction de nos vis, une épaisseur de foret de 6 mm. Pour reporter vos trous avec précision sur le mur, vous forez à travers le trou dans votre latte avec un foret à pierre de la même épaisseur. Ensuite, vous continuez de forer votre trou avec l’épaisseur correspondant à votre cheville. Nous optons ici pour une cheville de 8 mm d’épaisseur.

plintborenboren

cheville

Vous enfoncez votre cheville dans le mur. Vu qu’il s’agit ici de blocs de béton creux, nous optons pour une cheville universelle.

S’il y a un espace creux derrière les blocs de béton, cette cheville prendra la bonne forme et formera ainsi tout de même un assemblage robuste. Vissez les lattes dans les chevilles.

Si votre mur n’est pas complètement égal, comme ici, il faut le corriger. Il existe pour cela deux méthodes. En cas de petites différences, vous pouvez utiliser de petites cales pour rectifier. En cas de différences plus importantes, vous pouvez retirer un bout de la latte pour qu’elle vienne contre le mur. Dans ce cas, nous appliquons les deux techniques, ce qui est tout à fait possible aussi. Vous pouvez même éventuellement couper des saillies au niveau de votre mur.

spietjeregelschaaf

isolation

Entre les lattes, il y a encore de la place pour de l’isolation. Si vous travaillez, comme ici, contre un mur extérieur, cela fera certainement une différence. Nous découpons l’isolation exactement à la même largeur que la distance entre les lattes.

Vu que vous mesurez la distance de manière à ce que l’isolation vienne juste entre les lattes, elle sera bien coincée lorsque vous la placerez entre.

panneaux

Nous pouvons alors fixer nos panneaux de construction à sec contre les lattes. Cette pièce est ce qu’on appelle une pièce 'humide'. Nous devons donc travailler avec des panneaux résistant à l’humidité. Nous optons ici pour des panneaux à liant ciment: le support idéal pour carreler dans des pièces humides.

Pour que les panneaux n’absorbent pas d’humidité le long du sol, vous prévoyez un écart par rapport au sol. Glissez quelques cales sous le panneau et vissez-le ensuite.

colle

Vous colmatez le raccord entre les panneaux avec une colle de jointoiement PUR, afin d’obtenir un assemblage étanche à l’eau.

apprêt

Appliquez ensuite un apprêt. Il fera en sorte que la colle à carrelage adhère uniformément sur les panneaux.

CARRELER

Une fois le support suffisamment préparé, vous pouvez commencer à carreler. Il vaut mieux ne pas commencer à carreler à partir du sol, mais une rangée au-dessus du sol.

colle

Si votre sol n’est pas de niveau, vos carreaux se retrouveraient aussi en biais. Vous fixez donc une planche à un peu plus de la hauteur d’un carreau sur vos panneaux. Vous l’accrochez de niveau. A partir de cette base correcte, vous pouvez maintenant commencer à carreler.

Vous pouvez préparer votre colle à carrelage vous-même, mais vous pouvez aussi l’acheter prête à l’emploi. Regardez toujours bien le temps ouvert et le temps de travail de votre colle sur l’emballage. Etalez la colle sur la surface à carreler. Vous carrelez idéalement rangée par rangée, c’est le plus facile.
Pour une surface à carreler verticalement, vous étalez de préférence la colle horizontalement.

glissement

Vous pouvez ensuite commencer à poser les carreaux. Vous les posez avec un léger mouvement de glissement. Pour maintenir la bonne distance entre les carreaux, vous utilisez des croisillons. Vous pouvez les placer aux coins. Ils resteront alors dans les joints.

Lorsque vous jointoierez, le joint sera toutefois plus fin. Il vaut donc mieux les placer au milieu du carreau sur les côtés et sur le dessus. Vous pourrez ainsi aussi encore bouger un peu le carreau, jusqu’à ce qu’il soit bien droit.

coupe-carrelage

Vous devrez probablement couper la rangée supérieure de carreaux sur mesure. Vous obtiendrez le plus beau résultat avec un coupe-carrelage. Il tracera une belle ligne droite sur vos carreaux et les cassera ensuite. Si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi en louer un.

En tout dernier, vous posez la rangée du bas. Vous la maintenez à la bonne distance du sol avec des cales ou de petites chutes de carreau. Une fois cette rangée posée, vous devez laisser sécher un peu votre colle à carrelage. Dès qu’elle est sèche, vous pouvez retirer les croisillons. Vous pouvez ensuite simplement laver le reste de la colle à carrelage. N’attendez surtout pas trop longtemps. Sinon, la colle restera à l’avant de vos carreaux.

sponsonderste rijspietjes

diagonale

Lorsque la colle à carrelage a complètement durci, vous pouvez jointoyer. Vous avez intérêt à attendre une journée entière. Pour le temps de séchage, regardez sur l’emballage de votre colle à carrelage. Vous jointoyez les carreaux en diagonale avec un caoutchouc à jointoyer. C’est en travaillant en diagonale que les joints seront le mieux remplis. Une fois les joints secs, vous pouvez les laver. Vous trouverez une indication de temps sur l’emballage de votre mortier de jointoiement.

éponge

Vous lavez le mortier de jointoiement restant sur les carreaux. Pour cela, les joints doivent absolument être secs. Sinon, vous ferez simplement sortir le mortier du joint. Si vous ne parvenez pas à éliminer le mortier de jointoiement de vos carreaux, vous pouvez toujours utiliser un produit pour éliminer le voile de ciment.

TEMPS OUVERT ET TEMPS DE TRAVAIL

colle

Le temps ouvert est la durée pendant laquelle la colle peut être mise en œuvre. Le temps commence à courir lorsque vous appliquez la colle à carrelage sur la surface. Dans ce délai, vous pouvez carreler et encore rectifier vos carreaux. Dès ce temps écoulé, des rectifications ne sont plus possibles.

Le temps de travail est plus long et est le temps durant lequel vous devez finir la colle préparée.

Ces temps dépendent bien entendu de la température et de l’humidité de l’air. Certains emballages mentionnent également un temps de maturation. Il s’agit du temps nécessaire à la colle pour adhérer à la surface, après avoir été appliquée. Il vaut mieux ne pas carreler avant l’écoulement de ce délai.