Bordure bien choisi, peu d'entretrien

Créer une bordure? Vous faites cela en réfléchissant bien au choix des plantes à l’avance. Jean montre comment il laisse la nature agir.

Transcription 

Il s’agit ici d’un parterre sur lequel je n’ai normalement pas de travail à faire en été, et c’est grâce à une réflexion sur le choix de ses plantes. Le rôle principal est tenu par cette plante-ci. Elle est originaire de Chine, et fabrique d’énormes et belles feuilles. c'est le Tetrapanax.

 


Le Tetrapanax ne résiste pas 100 % à l’hiver, mais survit toujours dans le sol, tout comme sa souche. Peu importe à quel point il gèle, l'année suivante, il en ressort à partir des boutons qu'il forme sur son tronc, plusieurs nouvelles souches.

 


Vous voyez, c'est tout de cette année. C’est là où il a commencé, et ici c’est tout nouveau, c’est aussi de cette année, et vous pouvez voir qu’il va se ramifier ici, donc avec le temps, j’imagine que cela doit devenir un grand palmier qui occultera tout cet espace, je pourrai marcher au dessous ou encore mettre ma chaise à l'ombre de ces belles feuilles.

 


Il tient bien le rôle principal ici dans ce parterre avec des feuilles qui retombent, les autres sont des plantes plutôt ordinaires mais qui ont la propriété d’empêcher que de nombreuses mauvaises herbes s’incrustent. La première, on peut encore en voir les feuilles, elle a depuis longtemps fini de fleurir, c'était l'hellébore, qu’on surnomme parfois un pied-de-griffon.

 


Ici aussi vous voyez des feuilles, elles sont du printemps. Une fois mortes, leur rôle sera repris par cette espèce de géranium, vous voyez? Ces deux-là ensemble garantissent que la partie qui se trouve ici, à l'avant du parterre, soit en réalité complètement densifiée.

 


Ici, vous pouvez très bien le remarquer, regardez: c'est complètement envahi par la végétation, toute la masse des feuilles, en dessous tout est bien trop sombre pour les mauvaises herbes. Puis à la fin, il ne reste que quelques hortensias, ce qui complète le parterre contre la serre.

 


Je ne fais presque jamais riendans cette zone, sauf ici; regardez, en voici une, c'est une mauvaise herbe, on la retire, hop, je la tiens déjà. Je l'ai dit à plusieurs reprises, hé, si vous travaillez dans le jardin au printemps, vous aurez beaucoup moins de travail en été et le travail en deviendra allégé, c’est ce qu’on peut déjà constater ici. Un parterre presque sans entretien, couplé à un choix réfléchi de plantes.

 


Hortensias, Tetrapanax, Géraniums, Hellébore Oriental ou Hellébore. Et puis ça, ici, c'est une plante de rocaille; Une campanule et cette plante de rocaille dépendent normalement des roches et de la floraison, mais ici, elles rampent entre les tiges de ces hortensias, ce qui leur confèrent également une très belle touche bleutée.
Si vous commencez par aménager un jardin, vous ne devez pas subir, vous devez anticiper. Vous devez penser à l’avance aux plantes que vous utiliserez, vous devez rechercher leur taille finale. Quelle sera la taille de ces hortensias? Qu'en est-il de notre copain, ici? Quelle taille va-t-il avoir?

 


Et combinez cela avec des plantes plus basses à l’avant de votre parterre et vous pourrez alors anticiper leur floraison, par exemple. Je vous garantis qu'à partir du mois de février, au moment de la floraison de l’Hellébore, jusqu'au plein été, lorsque ces hortensias commencent à fleurir -oui- c'est déjà un régal à admirer ici et puis le sol est si bien recouvert de toute cette verdure que peu de mauvaises herbes en sortent.
Une autre tâche estivale, toujours très agréable, consiste à tailler les fleurs. Si vous élaguez les fleurs fanées, la plante commencera à ressentir le besoin de continuer à créer de nouveaux boutons floraux afin de permettre à de nouvelles fleurs de fleurir. Vous pourrez ainsi sensiblement prolonger toute sa saison et rendre naturellement la plante plus jolie.

 


Comme ici avec ce cosmos, c’est vraiment une plante de paysan, hé, ça se sème tout seul. Vous devez regarder, ce sont ici les semis de l'année dernière. Je vais les laisser. Ici nous avons une fleur fanée. Qu'est-ce que je fais avec ça? Il suffit de couper, et ça dégage. Celle-ci aussi est fânée. Parti. Ici aussi.

 


Donc, si vous ôtez les fleurs fanées, cela ne concerne pas seulement cette plante de maison à l'ancienne, cette plante de paysan disons, parce que je me souviens que quand j'étais enfant dans le jardin de ma grand-mère, oui, il y avait des Cosmos parmi les buissons chaque année.

 


Ma grand-mère ne devait plus les semer, la se semait toute seule. C'est une plante très rustique, mais si vous nettoyez les fleurs fanées à chaque fois, c’est juste un petit effort à faire, c'est une tâche estivale très agréable, vous verrez qu'elle fleurira alors abondamment. Un autre avantage du cosmos, c’est que la plante fleurira de différentes couleurs.
Il y a quelques semaines, de nouvelles fleurs se sont déjà formées, que je vais tailler maintenant, un peu plus bas, comme celle-ci. Ca paraît bien. Ah, encore un autre ici. Voilà, une plante qui se décline en plusieurs couleurs, c’est toujours plus agréable. Et il y en a une autre ici; à savoir la marguerite mexicaine. Oui, et c'est un cas très particulier.

 


La marguerite mexicaine; vous la connaissez peut-être de vos vacances dans le sud de la France, contre les façades en contre-bas, où elle fleurit abondamment et où il s’agit d’une mauvaise herbe. Eh bien, ici, une mauvaise herbe ne pose pas problème dans cet endroit où on a beaucoup de gravats de béton et de stabilisé pour la construction de cet escalier; elle s'y sent comme chez elle.

Elle n'a pas besoin de beaucoup d'eau et nécessite très peu de nutriments. Elle a principalement besoin de beaucoup de calcaire et d'endroits difficiles pour pousser. Et regardez, elle fleurit également avec différentes couleurs, qui vont du blanc au rose en passant par des tons légèrement plus foncés. Le but pour cette marguerite mexicaine; c’est qu’elle se propage, et où va-t-elle aller?

 


Cela se produira ici, ici, et ici, et ici à l'avant, elle grandira pour transformer cet escalier en un véritable escalier de fleurs. Une plante très facile, l'Erigeron, avec quelque chose derrière de plus difficile à prononcer, je ne vais pas essayer, mais demandez simplement la marguerite mexicaine.
Nous arrivons juste à temps pour voir la floraison de ces beaux pavots, ces coquelicots. C'est le pavot somnifère, donc oui ce fameux pavot, dont on peut extraire l’opium, s'il pousse dans les pays chauds. Bien évidemment, ce n’est pas ce que nous faisons ici. Je le fais principalement pour la beauté de ses capsules (trad ok) et, bien entendu, pour la forme unique de ces coquelicots, regardez, c'est une variété avec une bordure de fleurs un peu en crête de coq.

 


Beaucoup de pollen dont les abeilles et les bourdons raffolent et cela ressemble à ceci avant la floraison; alors vous avez une tige qui est courbée vers le bas, et le jour où elle commence à fleurir, cette tige se redresse et une fleur arrive qui fleuri déjà au bout de deux jours et devient ensuite ces belles capsules que vous pouvez ensuite récolter, laisser sécher, et avec un peu de ces grainesn je sème un peu, puis je verrai au printemps prochain, ceux que je vais conserver et ceux que je vais retirer.

 


C'est en fait un semis spontané d’une plante annuelle, pour lequel j'ai décidé au printemps: "Oh, regardez, voici un semis de coquelicot, eh bien je vais le laisser là-bas." C'est comme ça que je procède chaque fois. Une plante annuelle? C’est une plante qui pousse comme une autre sur l’année à partir d’une graine, forme des fleurs, qui forme une graine et puis meurt. Il y a aussi d'autres plantes; plantes bisannuelles. Elles commencent à former des feuilles la première année et ne forment des fleurs et des graines que la seconde année, et puis meurent.
J’affectionne toujours les plantes qui se présentent dans le jardin sous forme de semis d'une année ou de deux ans. Etant régisseur de mon jardin, je peux alors déterminer quel rôle cette plante va jouer. Et un de ces acteurs dans mon jardin, oui, c'est l'une de mes plantes préférées, c’est juste la digitale pourpre sauvage; la grande digitale. L'année dernière, je l’ai laissé sous forme de petite plante, puis j'ai formé une rosace en-dessous. De cette rosace, elle a développé une épaisse racine secondaire et au printemps, elle a utilisé l'énergie de cette racine pour faire pousser dix tiges ici et qui ont fleuri de bas en haut et des centaines de bourdons se sont régalés du nectar dans ces fleurs.

 


Il faut regarder de plus près; dans chaque fleur, vous distinguez ces petites taches. Eh bien, ces petites taches émettent de la lumière UV. Ce qui provoque une attraction énorme sur les bourdons et les abeilles. Pour eux, c’est un bleu très clair. Nous ne pouvons pas le voir avec nos yeux limités, mais les yeux des abeilles et des bourdon sont spécialement adaptés pour pouvoir le distinguer.

 


Et on appelle ces marques des taches de miel. Pour beaucoup de fleurs, vous pouvez également remarquer ces taches au centre de la fleur, comme avec ces fleurs tubulaires. Le bourdon est attiré par celles-ci, et dégage une odeur. À la base de cette fleur, il y a une partie d’eau sucrée, du nectar. Ils viennent en chercher et c’est ainsi que sont créées des doses de semences. Regardez, il y a un autre bourdon! Elle vient de s’y glisser!
Et c’est comme ça que toutes les doses de semences ont été formées ici, et sont débordent de graines de digitale, mais ensuite, c’est fini pour la plante. Oui, je vais laisser quelques-unes de ces doses de semences sécher pour les disperser ici et là dans le jardin, puis nous verrons ce qui en ressort et, au printemps, je choisirai à nouveau qui peut rester pour l'année suivante, parce que c’est une plante bisannuelle qui produit des fleurs et des graines seulement la deuxième année, ce qui leur permet ensuite de continuer à pousser.

 


Ceci peut partir. Je vais donc commencer par découper les tiges pour pouvoir plus facilement les atteindre en bas.
Regardez un petit peu ici pour voir ce qui est apparu en enlevant l’ancienne digitale; c'est une grande camomille, et cette petite chose deviendra l'année prochaine comme ceci, une plante comme ça! Regardez-la, sauvage, envahissante, mais tellement belle et épanouie.

 


C'est une composition florale, tout comme les pâquerettes que vous avez vues ailleurs dans le jardin, mais regardez cette mer de fleurs. La Matricaire a également une particularité très spécifique, car si vous souffrez de migraine et que vous mâchez ces feuilles, votre migraine se dissipera plus rapidement.

 


C'est un remède naturel prouvé. Bon, je n'ai pas beaucoup de maux de tête parce que j'ai une vie tranquille, mais regardez, c'est plutôt joli. Un cadeau conçu par la nature et comme je le fais avec celle-ci; Je ne vais pas la retirer. Elle est ici à côté de l’huitre végétale, mais je vais le laisser là et dans un an ... fssst ... vous obtiendrez ceci. Et si je la taille à l’automne, elle reviendra à partir des mêmes racines l’année suivante.
Regardez, vous voyez derrière ce tuyau? Il y a deux ans, il était encore complètement exposé. C'est le chauffage supplémentaire de mon bassin; ici dessus sur le toit reposent quelques coupoles qui emmagasinent la chaleur du soleil et l'envoient vers l'étang, mais ces tuyaux étaient plutôt laids et j’ai laissé la végétation grandir.

 


Maintenant, il y a beaucoup de plantes grimpantes qui peuvent pousser sur un tuyau, pensez à la pluie bleue, par exemple, mais à la longue, la pluie bleue bouchera complètement ces tubes. J'ai déjà vu des cas où une glycine ou une pluie bleue a vraiment pincé complètement un tuyau d'évier. Ce qui ne se produit pas avec cette plante, à savoir l’Aristoloche, ou comme on l’appelle parfois la pipe allemande, et pourquoi l’appelle-t-on ainsi?

 


Parce que les fleurs forment précisement, regardez, comme une pipe tordue bavaroise. Vous savez, ces agriculteurs avec un chapeau avec une barbichette précieuse et surtout une grosse pipe dans la bouche. C'est la pipe allemande, ou l'Aristoloche.

 


Les fleurs sont généralement cachées, mais leur caractéristique la plus importante c’est qu'elle peut remonter un tube sans l’anéantir, et au bout d'un an ou deux, ces tuyaux sont complètement dissimulés. La bonne plante, au bon endroit! Soit dit en passant, elle marche également très bien à l'ombre, car c'est ici un endroit complètement ombragé; derrière le mur de mon garage.
Des journées bien chaudes! Qui n'en voudrait pas? En été, nous partons en vacances dans des pays plus chauds, mais vu nos étés actuels, oui, appelons cela un «petit avantage» du réchauffement planétaire, bien que, non, il faut l’admettre, ce n’est pas une bonne chose le changement climatique, et on subit à présent des étés secs à rallonge. On se retrouve annuellement avec des pelouses asséchées. Qu’est-ce que je peux y faire?

 


Eh bien, à partir du moment où une longue période de sécheresse est annoncée, je cesse simplement de tondre le gazon. Normalement, tous les deux ou trois jours, je passe ici avec une tondeuse manuelle, tout est bien à niveau, pour une petite pelouse, j'aime bien le faire.

 


C'est un point de repos pour le jardin, mais maintenant on peut le laisser devenir un peu plus sauvage. Parce que si votre pelouse est tondue trop courte pendant ces périodes de chaleur, vous obtiendrez rapidement une pelouse asséchée. Laissez-la tranquille. Qu'elle fasse trois, quatre ou cinq centimètres de haut jusqu'à ce qu'il pleuve, ce sera juste pour une semaine ou deux, et on ne tond même jamais autant. C’est le meilleur conseil pour garder une pelouse verte aussi longtemps que possible.

Comme vous pouvez le constater, un jardin bien conçu, bien pensé, nécessite beaucoup moins d’entretien. Et donc vous offre forcément davantage de temps pour en profiter!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.