Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

Faits vous-même une fenêtre moustiquaire

Avec les saisons plus chaudes, il y a aussi plus d'insectes. Voulez-vous les garder à l'extérieur? Alors, une fenêtre moustiquaire s'avère utile. Nous vous montrons comment vous pouvez facilement le faire vous-même.

Transcription 

Un moustiquaire est bienvenu pour aérer ou refroidir la maison sans que les insectes gênants puissent entrer. Dans cette émission, nous réalisons une version en bois qui est fixée dans le châssis, et nous examinons aussi comment en fabriquer une avec des profilés en aluminium tels que ceux que vous trouvez dans le magasin de bricolage.
Tout commence par le bon mesurage du châssis. Ce n’est assurément pas complexe: simplement chercher la longueur et la largeur. Tenez également compte de la ‘course’ du châssis et du jeu que doit encore avoir le volet roulant pour descendre aisément.


De retour dans l’atelier! Au travail d’abord avec la version en aluminium. Vous avez besoin de: profilés en aluminium, éléments d’angle, un fil d’étanchéité en caoutchouc avec l’accessoire fourni à enfoncer dans les profilés, et bien entendu la tulle du moustiquaire. En termes d’outillage, vous vous en sortez avec un matériel de mesure et de traçage, une scie à métaux et une perceuse-visseuse.
Vous avez bien noté les dimensions? Reportez-les avec précision sur les profilés. Intercaler votre mètre pliant? Utilisez assurément un feutre fin pour travailler avec une précision maximale.
Celui dont les mains ne sont pas expertes insère de préférence son mètre pliant comme c’est l’habitude dans l’atelier de menuiserie: faire glisser à partir du bord sur la dimension requise, et tracer contre le mètre pliant proprement dit. Ainsi vous marquez la dimension requise avec bien plus de précision.
Ici le marquage au feutre est encore clairement visible. C’est moins le cas à cause de la couleur du feutre contre l’arrière-plan du métal laqué? Utilisez alors une pointe à tracer. Elle vous permet de pratiquer une fine rayure qui rend le marquage plus visible.
Revenons à notre cadre. Pour le moment, le travail avance bien. Il ne reste qu’à scier l’aluminium sur mesure. Une tronçonneuse? Cela fonctionne bien mais avec une simple scie à métaux, vous effectuez tout aussi bien le tout en un rien de temps. Faites-le à chaque fois contre un butoir; ainsi votre profilé à scier ne bouge pas, si bien que vous pouvez scier bien droit avec une main ferme. Commencer par pratiquer prudemment une rainure puis travaillez avec des mouvements sans cesse plus longs.
Scier le second profilé à la même dimension? Utilisez le premier comme gabarit et tracez. Vous pouvez scier à nouveau. Dès que les deux longueurs du cadre ont la même dimension, vous répétez encore pour les deux profilés qui constitueront la largeur du cadre.
Le cadre rectangulaire demande encore un appui supplémentaire sous la forme d’une traverse. Veillez à ce que celle-ci s’ajuste entre les deux lattes de largeur, et raccourcissez à nouveau avec la scie à métaux.
Il est temps d’utiliser la lime. Scier le métal signifie en effet créer des bavures. Elles doivent certainement disparaître. Pas seulement parce que vous risque vite de vous blesser! Les bavures constitueront aussi un obstacle pour bien faire ajuster les profilés perpendiculaire l’un à l’autre. Aussi limez-les proprement.
Le montage peut quasi commencer. Celui qui l’a monte facilement contre un angle perpendiculaire. Il est alors plus facile de fixer à chaque fois le cadre dans les angles à nonante degrés..
Vérifiez encore que la traverse aboutit bien au milieu: tracez donc la position sur la latte, et répétez pour le côté opposé. Avant de fermer le cadre, vous placez encore les vis de boulon de la traverse dans le profilé. Simplement les glisser dans la rainure. Vous pouvez encore ajuster la position plus tard. Puis vous pouvez construire le cadre avec les éléments d’angle restants.
Il faut encore quelque chose: des clips qui vous permettent d’encliqueter le moustiquaire dans le châssis de la fenêtre. Vous composez simplement un tel clip avec une vis de boulon et l’écrou correspondant. Il faut deux clips fixes, et puis encore deux avec un ressort. Ces deux derniers permettent de cliquer aisément le moustiquaire dans et hors de la fenêtre.
Vissez les clips dans la rainure des lattes en aluminium. Utilisez le haut du cadre pour insérer les clips à ressort; vous montez les clip fixes sans jeu dans le bas.
Contrôlez que la vis de boulon sur laquelle vous montez la traverse est suffisamment enfoncée. Fixez encore la traverse proprement dite. Du côté opposé vient l’autre vis de boulon et vous devez encore y glisser la traverse par-dessus. Avec les éléments d’angle, vous pouvez alors fermer le cadre complet.
La base du cadre est terminée. Maintenant suit le montage de la tulle du moustiquaire. Pliez un peu la tulle derrière le cadre afin qu’elle ne se recroqueville pas et n’agit pas en sens contraire.
Maintenant le but est de fixer la tulle dans la rainure du cadre à l’aide d’un fil en caoutchouc. Avant de commencer, vous prenez quelques bouts de caoutchouc. Enfoncez-les prudemment dans le cadre. De cette manière, vous exercez déjà une légère tension sur la tulle et elle ne bougera plus pendant le montage. Vous la retirez quand vous devez faire passer le caoutchouc. Il faut peut-être un peu chercher comment bien enfoncer le premier bout de caoutchouc mais ensuite tout va vraiment vite. Vous ne devez pas couper le caoutchouc le long des angles. Manipulez-le simplement le long de l’angle. Vous formez donc un seul fil long. Eventuellement, vous coupez la tulle excédentaire; simplement pour qu’elle ne soit pas un obstacle. Dès que vous avez fait le tour du cadre, vous coupez encore les bouts de tulle saillants avec un cutter. La version en aluminium est achevée!


Les fournitures pour le moustiquaire en bois? Choisissez surtout un bois dur, comme le méranti, qui est durable pour un usage extérieur.
Ce qui n’empêche pas qu’un traitement avec une lasure allongera bien entendu la durée de vie de n’importe quelle essence de bois.
Outre la tulle, vous prévoyez de la colle à bois, des tenons et une perceuse sans fil, et encore un marteau d’établi avec quelques clous sans tête.
D’abord scier le bois sur mesure: sciez les lattes du cadre avec une scie à dos dans un bac à onglet pour obtenir un trait de scie le plus droit possible. Les lattes ne s’ajusteront pas l’une à l’autre en onglet, ceci purement pour réaliser plus facilement les assemblages à tenons. Dès que vous avez scié une dimension, vous la déposez au-dessus d’une autre latte en guise de gabarit pour obtenir la même dimension. Sciez ainsi les deux lattes de largeur et de longueur pour former le cadre, et pardessus encore deux traverses qui procureront un appui supplémentaire au cadre.
Pour assembler le cadre de façon invisible, les assemblages à tenon se révèlent utiles. Indiquez les positions. Cela veut dire, pour une latte sur le côté, la latte contiguë sur son chant en bout. N’oubliez pas non plus d’indiquer les positions des traverses.
Nous utilisons un accessoire de perçage pour pouvoir percer perpendiculaire. Si vous voulez savoir comment réaliser cet accessoire, vous pouvez vous rendre sur notre site internet. A quelle profondeur dois-je percer? A chaque fois la moitié du tenon. Contrôlez jusqu’à quelle profondeur arrive votre mèche à bois le long de l’accessoire de perçage, et ajoutez encore la moitié de votre tenon. Indiquez avec un adhésif sur votre mèche à bois afin de savoir jusqu’où percer avec la mèche à bois.
Puis il s’agit simplement de percer toutes les positions. Si nécessaire, prévoyez un soutien avec un bloc d’aide, afin d’avoir un soutien suffisant.
Tout est percé? Appliquez de la colle à bois et enfoncez prudemment les tenons. N’oubliez pas non plus les traverses. Il ne faut qu’un seul trou de perçage sur le chant en bout. Appliquez à nouveau de la colle à bois pour réaliser l’assemblage. Poursuivez jusqu’à ce que vous ayez formé le cadre complet.
Utilisez éventuellement un marteau d’établi pour emboîter prudemment les lattes.
Le bricolage est presque achevé. Il ne reste qu’à dérouler et fixer la tulle. Déroulez la tulle. Vous pourriez la fixer en y clouant un lattis supplémentaire. Seulement le moustiquaire paraîtra plus lourd et sera bien plus large pour s’ajuster dans le châssis. Ici nous allons simplement agrafer la tulle. Aussi tendez un peu la tulle avec prudence avec quelques lattes et serre-joints, elle restera bien en place pendant l’agrafage. Agrafez plusieurs fois sur toute la structure afin de fixer la tulle. Détachez les lattes et insérez les agrafes restantes en série.
La tulle ressort encore le long des bords. Posez une règle ou une latte de bois tout du long et coupez avec un cutter. Il ne vous reste maintenant qu’à fixer les clips de montage: ce sont de petites plaquettes de métal plié à la perpendiculaire, que vous fixez avec un clou sans tête. Montez-en deux aussi bien à gauche qu’à droite du cadre. Dans les trous restants, vous pouvez monter le cadre complet dans le châssis en bois de la fenêtre. Prêt à installer! Vissez en tout cas avec des vis en acier inoxydable moins sensibles à la rouille. Encore un peu contrôler que le volet roulant peut descendre aisément et le travail est terminé!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.