Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

L'ANCETRE ANGLAISE 30 - PRESSION D'HUILE

Dans cette série de DIY on Wheels, une Austin Cooper S de 1964 reçoit une restauration body off. Dans cette émission, Carl monte la batterie et les câbles de batterie. Maintenant il peut exécuter un premier test pour contrôler si le bloc révisé forme la pression d’huile.

Transcription 

Dans cette série de DIY on Wheels, une Austin Cooper S de 1964 reçoit une restauration body off.

 


Dans l’émission précédente, Carl a monté le démarreur et le relais de démarrage. Maintenant il poursuit avec une nouvelle batterie.

 

 


Homme 1
Je vais placer une batterie un peu plus puissante. La place est quand même suffisante. Pourquoi? Les consommateurs seront plus nombreux, tel un éclairage supplémentaire. Un alternateur sera également placé et dans ce cas il vaut mieux choisir une batterie plus puissante. La place ne manque pas dans le coffre, donc pas de problème.
Ici Carl choisit une batterie de 44 ampères au lieu de la batterie standard de 38 ampères.

 

 


Homme 1
Si vous branchez une batterie, vous devez toujours commencer par brancher le plus, le pôle positif, avant de brancher le moins, la masse. Pourquoi? Maintenant le fait de heurter encore la carrosserie ne causera pas de tort. Rien ne se produira. Si le circuit est fermé et que vous heurtez la carrosserie, vous avez un court-circuit et votre clé sera soudée à la batterie. Et ce n’est pas le but évidemment. Cela ne joue aucun rôle du côté plus, ce n’est pas grave si je bute.


Homme 1
Voilà, ce câble est fixé. Maintenant je vais fabriquer un câble de masse pour l’intercaler ici.
A l’instar du branchement du démarreur et du relais de démarrage, Carl enlève un peu de peinture de la carrosserie pour avoir une bonne conductivité.

 


Pour le nouveau branchement, il utilise un câble d’une épaisseur suffisante.

 


Pour réaliser le branchement au body, il serre une cosse sur le câble. Vous pouvez le faire avec une pince pour cosse spéciale mais également avec l’étau, comme Carl le fait ici.

 

 


Homme 1
Je choisis ici de réaliser un câble de masse sur mesure.


Homme 1
Ceci est une cosse que je serre par-dessus. Et maintenant je vais compléter ceci avec de l’étain, ainsi la conductivité est toujours bonne.
Lorsque le câble et la cosse sont suffisamment échauffés, l’étain de brasage se positionnera joliment jusque entre les conducteurs du câble.

 

 


Homme 1
Vous le voyez déjà bien ressortir.
Ainsi Carl sait que celui-ci est bien rempli.

 

 


Homme 1
Voilà, et maintenant un peu laisser refroidir n’est-ce pas?
De l’autre côté du câble, il retire le manteau afin de pouvoir monter une nouvelle borne de batterie.

 

 


Homme 1
Ici aussi à nouveau un peu de graisse cuivrée.


Homme 1
Maintenant il y a en fait du courant dans le véhicule jusqu’au relais de démarrage. Le circuit est désormais fermé. La masse est raccordée sur la carrosserie, ici aussi et le câble de batterie est branché sur le relais de démarrage. Lorsque je pousse maintenant sur le relais de démarrage, le démarreur doit faire tourner le moteur. Je vais l’essayer tout à l’heure mais il faut d’abord verser de l’huile dans le moteur, ne pas l’oublier!


Homme 1
Pour cette Mini j’ai choisi de monter un refroidisseur d’huile supplémentaire. Sur les moteurs qui sont plus sollicités, il est bel et bien intéressant de prévoir un refroidisseur d’huile supplémentaire. Plus l’huile est froide, plus la lubrification sera bonne. Si l’huile devient trop chaude, la lubrification disparaît. C’est simplement un bypass que nous réalisons entre le bloc moteur et le filtre à huile. Je vais remplacer cette conduite par deux flexibles. Celles-ci partent du bloc moteur pour rejoindre le refroidisseur avant de se prolonger du refroidisseur vers le filtre à huile. Je vais maintenant raccorder celle-ci.
Pour cela, Carl commence donc par retirer la conduite fixe.

 


Lors du montage des conduites flexibles, il prévoit aussi de nouveaux joints en cuivre. Ceux-ci assurent une bonne étanchéité sur les assemblages mis sous pression.

 

 


Homme 1
Et maintenant fixer le refroidisseur d’huile.
Le refroidisseur d’huile et les conduites flexibles ne sont pas encore reliés. Le système doit d’abord être rempli avec la bonne huile.

 

 


Homme 1
Avant de démarrer un nouveau moteur, vous devez toujours le purger. Cela veut dire que vous devez d’abord le laisser tourner sans bougies, sans allumage et sans essence. Ceci crée la pression d’huile. Sans pression d’huile, nous ne devons plus rien faire avec ce moteur… Parfois le moteur est démarré directement et on accélère alors que celui-ci n’a pas encore produit la pression d’huile. Cela peut parfois durer de 4 à 5 minutes avant d’avoir la pression d’huile et de purger entièrement le moteur. Ici il y a désormais également un refroidisseur d’huile supplémentaire, donc aussi une possibilité de purge supplémentaire. Celui-ci peut aussi être rempli de bulles d’air. Comment procéder maintenant? Je vais déjà remplir complètement les conduites et le refroidisseur d’huile avec de l’huile avant de laisser tourner le moteur.
Ici Carl utilise l‘huile 20W50 prescrite. Le bloc moteur et la boîte de vitesses utilisent la même huile dans ce cas.

 

 


Homme 1
Voilà, j’ai déjà versé 4 litres dans le bloc moteur, normalement il faut y verser 5 litres. Mais je vais aussi remplir toutes les conduites, le refroidisseur d’huile et le filtre à huile avec un petit entonnoir.


Homme 1
Via cette conduite, je remplis également le filtre à huile avec de l’huile. Pour pouvoir purger aisément tout à l’heure.


Homme 1
Et maintenant la conduite vers le bloc moteur. Ceci est la conduite qui rejoint la pompe à huile.


Homme 1
Regardez, celle-ci ne descend plus, elle est donc remplie.


Homme 1
Et maintenant encore le refroidisseur d’huile.


Homme 1
Vous pouvez aussi regarder l’autre raccordement jusqu’à ce que l’huile sorte. Vous voyez? Elle arrive déjà.
Maintenant que tout est rempli au mieux, Carl peut brancher les conduites flexibles sur le refroidisseur d’huile.

 

 


Homme 1
Voilà. Et maintenant réexaminer le niveau avec la jauge.


Homme 1
Je suis encore sous le minimum donc on peut certainement encore ajouter un peu d’huile.
En utilisant une pompe à huile professionnelle, Carl sait exactement quelle quantité d’huile il a déjà versée dans le moteur.

 


Le bloc est prêt pour le test.

 

 


Homme 1
Maintenant je vais aussi y raccorder un manomètre de pression d’huile. Normalement cette conduite part du capteur de pression d’huile vers l’intérieur jusqu’au tableau de bord. Je ne peux pas encore la monter donc je branche un manomètre de pression d’huile directement sur le bloc moteur.
Pour cela, le capteur de pression d’huile doit être retiré et remplacé par un raccord de pression. Ainsi Carl peut raccorder directement un manomètre de pression d’huile sur le bloc.

 

 


Homme 1
Maintenant tout est prêt pour tester la pression d’huile. Vous la verrez sur cet appareil de mesure. Mais je vais commencer par desserrer les bougies. Car moins la compression du moteur est élevée, plus la rotation du démarreur est rapide. Lorsqu’il a moins de résistance, il tourne plus vite et donc la pression d’huile intervient plus rapidement.


Man 1
Avec les bougies en place, la compression est excessive, surtout avec un nouveau moteur. Celui-ci tournerait plus lentement et pour la purge, le moteur doit tourner rapidement. Etant donné que le moteur ne doit pas encore démarrer, ce n’est pas un problème, n’est-ce pas?


Homme 1
Ceci, ce sont donc les premiers tours du moteur depuis la révision. C’est toujours exaltant!


Homme 1
Vous l’avez vu? Il a déjà atteint 4 bars et le moteur ne tourne encore qu’à 5 à 600 tours. Lorsque le moteur démarrera réellement, la pression sera encore plus élevée. Jusqu’à ce que le régulateur de pression qui y est inséré, supprime la pression afin de ne pas créer une surpression. En réalité, la pompe à huile engendrera toujours un excédent de pression. Le régulateur de pression est un ressort avec une bille. Celui-ci s’ouvre quand la pression est excessive. Alors l’huile retourne vers le bloc moteur via un bypass.


Homme 1
Parfois vous pouvez voir cela sur le manomètre de pression d’huile sur le tableau de bord. Vous voyez que le ressort travaille quand il se déplace tout le temps entre 40 et 60 au ralenti. Quand vous accélérez, il reste sur 60. On parle bel et bien de psi, des mesures anglaises donc.
60 psi ,cela correspond à environ 4,14 bars.

 

 


Homme 1
Voilà, on a déjà la pression d’huile, le système est désormais rempli d’huile. Je suis content car en l’absence de pression, je ne peux rien faire d’autre avec ce bloc moteur.


Homme 1
Et il n’y a aucune fuite d’huile, donc je suis également content.


Homme 1
La Mini a maintenant la pression d’huile, la pression d’essence, la pression d’embrayage, la pression de freinage et la pression sur le système hydrolastique, et également un peu de pression du client mais je suis très content, ma restauration est déjà assez bien avancée.
Maintenant que toute la mécanique fonctionne comme il se doit, Carl peut entamer la finition dans l’émission suivante. Les portes en premier lieu!

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.