Regardez gratuitement et illimité

Inscrivez-vous

AUTOCONSTRUCTION - EPISODE 72

L’installation de la pompe à l’eau de pluie - Ep. 72 - La citerne à eau de pluie et les tubes d’attente nécessaires ont déjà été prévus pendant les travaux de terrassement. Maintenant nous pouvons veiller à ce que l’eau de notre citerne entre dans la maison par l’installation de la pompe à eau de pluie.

Transcription 

Dans l’émission précédente, nous avons mis la dernière main à notre façade extérieure.

L’ancienne façade a été enduite à la chaux avec un mortier de chaux-ciment et finie avec une peinture silicate minérale. Elle a reçu ainsi un aspect net et uniforme.

 

 

 

 


Dans cette émission, nous installons la pompe à eau de pluie. Nous pouvons faire entrer l’eau de pluie dans notre maison par le biais d’une pompe immergée dans la citerne d’eau de pluie.

Une fois que la pompe est installée, nous achevons aussitôt également le couvercle qui referme la citerne d’eau de pluie.
 


Nous confions l’installation à des professionnels pour être certains d’un résultat parfait, c’est pourquoi nous ne pouvons pas réaliser ici des économies.

 

 

 

 


Les bases de notre approvisionnement en eau de pluie ont déjà été jetées au début de notre processus de construction.

Pendant les travaux de terrassement, la citerne d’eau de pluie a été installée et les tubes d’attente nécessaires, le long desquels nous pouvons maintenant réaliser le raccordement à notre pompe à eau de pluie, ont été prévus.

 


Dans certains cas, il est obligatoire de placer une citerne d’eau de pluie lors de la rénovation d’une maison ou d’une nouvelle construction. Il vaut donc mieux consulter les instances régionales pour vérifier ce qui est prescrit dans votre cas.

 


Nous avons choisi de prévoir une citerne d’eau de pluie de 15.000 litres.

 

 


Homme 1
Dans la citerne d’eau de pluie est intégré euh un anneau sur lequel s’ajuste et peut se raccorder notre puits filtrant.

Le grand avantage est que ceci peut tourner par rapport à votre raccordement. Donc qu’il ne faut pas, par exemple, maçonner un trou d’homme en oblique.

Et puis, dans ce puits filtrant, est intégrée notre plaque filtrante qui est constituée de lamelles en forme de triangle, perpendiculaires à la ligne d’écoulement, qui fait en sorte que votre eau de pluie entrante est en fait râpée. Votre eau de pluie entre dans la citerne d’eau de pluie via une aspiration flottante mais vos feuilles et la saleté grossière sont acheminées tout droit vers les égouts.
Outre la présence d’une citerne d’eau de pluie, d’autres aspects doivent encore être mis en ordre, avant de pouvoir procéder à l’installation de la pompe à eau de pluie.

Dans l’espace où se loge votre système, une prise électrique et une évacuation doivent être présentes.

Par ailleurs, il faut aussi un collecteur sur lequel le raccordement d’eau de pluie doit être accouplé.

Pour terminer, un tube d’attente d’un diamètre de 110 doit aussi être placé jusqu’à la citerne d’eau de pluie proprement dite.

Nous avons déjà prévu tous les tubes d’attente requis pour le raccordement et l’alimentation électrique vers la citerne lors de l’aménagement des égouts.

 


Votre citerne d’eau de pluie doit aussi être propre – Faites-la donc éventuellement nettoyer par une société spécialisée – et le niveau d’eau ne peut excéder 1 mètre au maximum.

 


Si tout ceci est en ordre, vous pouvez procéder à l’installation.

 

 


Homme 1
Le système qui est placé ici est en fait un système très spécifique, parce qu’il ne fonctionne pas avec une pompe centrifuge dans la maison proprement dite, mais avec une pompe immergée dans la citerne d’eau de pluie. Le grand avantage est l’absence de bruit dans la maison et le fait de ne pas être limité par une distance de 15 mètres de longueur d’aspiration.
Le montage proprement dit comporte donc 2 éléments. D’une part vous avez la pompe immergée sous pression qui doit être placée dans la citerne elle-même.

D’autre part, il y a le système de commutation que vous placez à l’intérieur dans la maison et qui détermine si l’on travaille avec de l’eau de pluie ou de l’eau potable.

 


Nous confions cette installation à des professionnels pour être certains d’un bon raccordement.

En principe, si vous êtes suffisamment certain, vous pouvez le faire vous-même avec la notice fournie et l’assistance téléphonique du fournisseur.

 


Avant que l’installateur puisse placer la pompe immergée dans la citerne proprement dite, la liaison entre la citerne et le local technique – où sera suspendu l’appareil de commutation – doit d’abord être réalisée.

 


Avec un tire-fil, nous pouvons faire passer les conduites à travers le tube d’attente prévu.

Il s’agit du câble d’alimentation pour la pompe, le flexible de remplissage et le câble de signal pour le flotteur de commutation.

 


Le flexible de remplissage ou d’aspiration est un tube double paroi enrobé d’inox. Ceci le rend très qualitatif et vous n’aurez pas d’inflexions, si bien qu’un bon écoulement reste garanti.

Lorsque l’eau de pluie est épuisée, vous amenez l’eau potable jusqu’à la pompe pour la faire circuler dans vos conduites à la bonne pression.

 


Le flotteur de commutation, à son tour, signalera quand la citerne est vide.

 


Ces 3 composants sont maintenant solidement fixés l’un à l’autre et au tire-fil pour pouvoir les tirer aisément jusqu’à l’appareil via le tube d’attente.

 


L’extrémité est enduite d’un peu de lubrifiant pour la faire glisser facilement.

Il est donc important que le tube d’attente soit suffisamment large pour que tout puisse passer.

Le flexible de pression noir – le socarex – qui refoulera l’eau vers le haut, dans la maison, via la pompe dans la citerne, a été prévue séparément dans ce cas-ci, mais doit aussi pouvoir traverser le tube d’attente dans certains cas.

 


Ensuite la préparation de la pompe immergée peut intervenir.

 

 


Homme 1
En fait notre pompe immergée possède deux branchements. A l‘un des branchements vient une aspiration flottante constituée d’un boyau flexible, d’un clapet de pied, d’un panier filtrant en inox et d’une boule flottante. Et ceci assure l’aspiration d’une eau la plus pure…

Notre conduite d’eau potable rejoint l’autre branchement.


Homme 1
Maintenant, comment le système sait que la citerne d’eau de pluie contient de l’eau ou pas?

Euhm, nous le faisons à l’aide d’un flotteur. Le flotteur indique euhm… au moyen de… par contact, la présence ou l’absence d’eau de pluie.

Si c’est le cas, l’eau de pluie est aspirée. Mais si ce n’est pas le cas, on commute automatiquement euh, si bien que la pompe à eau de pluie dans la citerne d’eau de pluie est alimentée en eau potable.

De cette manière, on perd en fait un minimum d’eau potable, ce qui est ici le grand avantage d’un système de commutation automatique. Et un ménage lambda peut ainsi économiser jusqu’à bel et bien 60 % d’eau potable.
En d’autres termes, la boule flottante sur le flexible d’aspiration fait en sorte que l’eau est aspirée à 10 cm de la surface de l’eau.

L’eau y est plus pure parce que la saleté éventuelle dans votre citerne descendra vers le fond.

Le filtre sur l’extrémité évite que des feuilles ou autres aboutissent dans votre conduite.

 


De l’autre côté vient le flexible de remplissage qui doit d’abord encore être réalisé sur mesure. C’est pourquoi l’installateur vérifie quelle est la profondeur de la citerne, avant de raccourcir le flexible.

 


Ensuite il veille à avoir un solide raccordement étanche sur la pompe avec des pinces à flexible en inox.

 


Il prévoit aussi une chaîne en inox près de la pompe afin de pouvoir aisément la laisser descendre et remonter plus tard dans la citerne, sans devoir tirer sur les conduites.

 


La dernière étape qui doit encore se dérouler avant qu’il puisse placer la pompe dans la citerne est le raccordement du flexible de pression.

Celui-ci comprimera l’eau dans la pompe, qu’il s’agisse de l’eau de pluie ou de l’eau potable, dans la maison.

 


La conduite socarex qui est déjà en place convient pour cela, mais doit encore être raccordée sur la pompe immergée via un bout de boyau flexible.

 


Ceci est d’emblée aussi l’élément le plus difficile du raccordement parce que vous y accédez difficilement.

Soyez donc prudent, pour éviter de tomber, vous-même, ou votre matériel, dans la citerne d’eau de pluie!

 


Puis ils laissent la pompe descendre prudemment dans la citerne via la chaîne montée.

 


Celle-ci est maintenant coupée précisément sur mesure et fixée dans le haut dans l’ouverture du puits. Ceci est nécessaire afin que la chaîne ne tombe pas dans la citerne et que vous puissiez continuer de l’utiliser pour éventuellement remonter la pompe plus tard.

 


Les autres conduites sont aussi encore réalisées exactement sur mesure pour que l’ensemble reste un peu soigné.

 


Dans la citerne proprement dite, il ne nous reste qu’à installer le flotteur de commutation.

Cette sonde fait en sorte que la pompe sait si la citerne d’eau de pluie contient de l’eau ou pas.

Mais pour éviter que ce flotteur remonte tout simplement à la surface, il doit encore être doté d’un contrepoids pour le retenir.

 


Le câble est suspendu vers le bas de telle sorte que la sonde se situe en son point le plus bas à environ 10 à 15 centimètres du fond de la citerne.

De cette manière, on évite que la pompe aspire de l’air, et donc commute sur l’eau potable à ce niveau-là.

 


Une fois que la pompe est installée dans la citerne proprement dire, ils peuvent aussi mettre en ordre le système de commutation dans le local technique.

 


La position pour les brides de montage est tracée afin qu‘ils puissent bien suspendre les brides et l’appareil au mur.

 


Ensuite l’installateur peut tout accoupler sur l’appareil. A commencer par les filtres. Le filtre blanc extrait les saletés de l’eau de pluie, tandis que le filtre noir – un filtre à charbon actif – neutralise l’odeur et la couleur de l’eau.

 


Une fois que ceci est raccordé sur le système, la liaison avec le collecteur pour l’eau de pluie est également réalisée, afin que l’eau pompée à l’intérieur en provenance de la citerne puisse être distribuée dans la maison.

L’eau de pluie est généralement déconseillée pour l’utilisation dans les toilettes, le lave-linge, les robinets extérieurs ou autres robinets destinés à un usage non hygiénique.

 


Ensuite la conduite de remplissage pour l’eau potable, la conduite de refoulement, le câble à flotteur et le câble d’alimentation sont accouplés sur l’appareil.

 


Et un trop-plein d’urgence est prévu, au cas où l’eau fuirait lors de la commutation automatique de l’eau de pluie vers l’eau potable.

 


Lorsque l’installation est complète, la pompe est démarrée et ils vérifient qu’il n’y a pas de fuites dans les raccordements.

Il vaut mieux veiller à ce que votre citerne soit propre et aspirée avant le démarrage, afin que les particules de saleté ne puissent pas entraver le fonctionnement de la pompe.

 


Vous devez coller un autocollant sur chaque point de dérivation de l’eau de pluie, afin qu’il soit évident que l’eau potable ne s’écoule pas à cet endroit!

 


Pour terminer, le puits filtrant peut être replacé dans l’ouverture de la citerne, avec une plaque filtrante contre les feuilles et la saleté grossière.

Celle-ci est pourvue d’un tube avec une arrivée calme, que nous avons déjà réalisée sur mesure précédemment.

 


Ensuite le couvercle de regard adapté peut être replacé sur le trou, de telle sorte que le puits est refermé en toute sécurité.

 

 


Homme 1
Le système complet est en fait très facile à entretenir.

La plaque filtrante dans le puits doit être… euh rincée trois à quatre fois par an, pour éliminer les feuilles et la saleté grossière qui resteraient sur la plaque filtrante. C’est donc bel et bien important, certainement lors de la chute des feuilles par exemple.


Homme 1
Et la conduite de refoulement comporte encore un filtre qui extrait l’odeur et la couleur de l’eau de pluie. Et ses éléments doivent être remplacés une fois tous les six mois.
Maintenant que nous n’avons plus besoin d’un accès à la citerne d’eau de pluie, nous pouvons d’emblée finir le couvercle de regard.

Les bases avaient déjà été jetées lors de l’aménagement de la terrasse, lorsque nous avons fixé le couvercle de regard sur une couche de stabilisé.

 


Maintenant l’entrepreneur de jardin recouvrira encore le couvercle de regard afin qu’il soit caché parfaitement dans notre finition de terrasse.

 


Pour cela, il réalise une des dalles de terrasse en béton à la mesure de l’intérieur du couvercle.

Avant de l’y poser effectivement, il étale une couche de stabilisé, afin que la dalle soit stable.

Ainsi il peut d’emblée ajuster la différence de hauteur, car ces dalles de béton n’ont que 6 cm d’épaisseur, ce qui est plus mince de quelques centimètres que la profondeur du couvercle.

 


Si ceci est en ordre, il peut insérer la dalle dans l’ouverture du couvercle.

Il s’agit d’un sacré poids et il n’y a pas beaucoup de marge, donc il utilise des sangles pour soulever prudemment la pierre sur place.

 


De cette manière, il peut corriger la sous-couche jusqu’à ce que la dalle soit joliment alignée avec le bord.

 


Une fois que ceci est en ordre, il commence par placer le couvercle dans l’ouverture dans la terrasse.

 


Ce n’est qu’ensuite qu’il dépose définitivement la dalle de béton et que le puits et la terrasse sont joliment achevés!

 

 

 

 


Nous avons confié ces travaux à des professionnels et n’avons donc rien pu économiser ici.

Le montant économisé reste donc provisoirement bloqué sur 93.470 euros.

 

 

 

 


Dans l’émission suivante, nous plaçons le plafond tendu au rez-de-chaussée.

Après les préparatifs nécessaires, comme le placement des profils et la réalisation du coffrage nécessaire pour notre éclairage et notre ventilation, le plafond est tendu.

 


Vous désirez revoir La maison en autoconstruction? Surfez sur www.dobbit.be!

 

 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.