Inscrivez-vous au magazine en ligne gratuit et bénéficiez d'un accès en ligne limité

Inscrivez-vous

faites votre propre cabane à oiseaux

Un défi amusant: fabriquer une cabane à oiseaux avec des clous seulement. Le Dr. Matos donne une explication sur les différents types de clous qu'il utilise.

En savoir plus sur

ATELIER

Transcription 

Nouvelle mission amusante pour le docteur matos: fabriquer un nichoir en bois, mais à base de clous uniquement. Avec un choix plus large qu’il n’y paraît. Découvrons toutes les options!
Vous pouvez, bien sûr, réaliser cet élément avec du bois récupéré. Ici, nous commençons par dessiner des formes libres pour créer l'entrée et l'arrière du cabanon. Nous traçons les biseaux, et les formes les plus créatives seront plus facilement découpées avec une scie sauteuse. Ce panneau est terminé. Prenez-le comme modèle pour réaliser le deuxième panneau. Nous avons aussi rapidement scié le grand panneau latéral. Et puis l'autre face. Si vous placez tous les éléments les uns à côté des autres, vous pouvez maintenant déterminer à l’oeil la dimension de la plaque inférieure. La base est faite, qu’en est-il du toit?
Pour recouvrir le toit, nous imitons des bardeaux à partir de quelques planchettes de pin restantes. Il suffit de mesurer la longueur, de préférence un peu plus longue que la base du nichoir. Coupez suffisamment de lattes. La puissance de la scie sauteuse faisant éclater les bords, nous les avons donc poncés. Ce que nous ferons de toute façon pour le reste du bois. Enroulez simplement du papier de verre autour d'une latte et voilà, vous obtenez un bloc de ponçage pratique pour traiter les arrondis.
Pour attirer les oiseaux, il faut leur proposer une entrée. Il suffit d'utiliser la perceuse rapide pour creuser un arrondi. Notez que le diamètre dépendra du type d'oiseau que vous voulez attirer. Renseignez-vous. Poncez le bord ici aussi avec du papier de verre. Vous pouvez le plier pour suivre la forme ronde de l'entrée.
Bientôt, nous pourrons planter des clous, mais avez-vous pensé au marteau? Après de nombreux coups et tapotements, la surface de la tête du marteau devient plus irrégulière, avec de plus en plus de saleté dessus. Ce qui augmente le risque que le marteau rebondisse sur les clous. Passez la tête du marteau sur du papier de verre. C’est vite fait, et cela vous offrira ce petit extra supplémentaire pour un meilleur résultat. La façon dont vous tenez le marteau s’avère également importante.

 


Si vous devez frapper un clou vers le bas, maintenez le manche à l'extrémité, puis étendez votre prise avec votre index le long du manche. Cela vous offre davantage de stabilité. Si vous devez tenir le marteau plus verticalement, la position reste la même. Supposons que vous deviez marteler au-dessus de votre tête, votre pouce sera alors sur le manche. Plus le clou est gros, plus le marteau peut être lourd.
Quelle doit être la profondeur pour un clou? Essayez toujours d’avoir un tiers dans la première partie du bois, de sorte que deux tiers se retrouvent dans la seconde partie. Cela vous offre la meilleure fixation.
Il est temps de tout assembler. D'abord nous connectons le côté et l’avant. Pour ce faire, nous choisissons des clous à tête plate et sinon à tête ronde. Avant de commencer à marteler, vous les enfoncez pour le moment dans la première pièce de bois. Cela facilite un peu le travail, car vous n'aurez pas besoin de tenir un clou à chaque coup de marteau. La différence avec une tête plate, c’est qu'elle mord dans la première pièce de bois, alors que la tête ronde peut s’enfoncer un ou deux millimètres plus loin dans le bois. Vous verrez plus tard que c'est pour tout joliment cacher lors de la peinture. Entre-temps, nous fixons également l'autre côté.
Tant que c’est encore accessible, nous sommes en train de réaliser les premières étapes du toit, ce qui peut parfois paraître désordonné si vous devez manipuler de petits clous. Quelques conseils. Un chasse-clou, voilà un outil très pratique: vous laissez le clou "reposer" dans le manche, et vous pouvez ensuite le placer là où il faut. Un coup de marteau sur le chasse-clou fixe alors votre clou, mais comme ici nous avons la chance d’avoir un bois tendre, le clou peut s’enfoncer juste comme ça. Ou encore, ajoutez un peigne à votre outil: vous pouvez le prévoir pour maintenir le clou, et l'enfoncer rapidement. Ou un bout de carton ou du papier de verre, en tant que bricoleur, on est inventif pour que cela ne nous coûte rien.
Les clous à tête arrondie peuvent être enfoncés un peu plus. On fait ça avec un petit Chasse-clou. Environ deux millimètres suffisent. Remplissez ensuite le trou avec de la pâte à bois. Après le temps de séchage, poncez la surface uniformément et elle est prête à être peinte. Si vous souhaitez le laisser naturel, veuillez noter que le mastic ne grisera pas naturellement comme le reste du bois.
Et pour un clou mal enfoncé? Vous pouvez le retirer, mais faites attention à ne pas endommager votre pièce! Prévoyez un morceau de bois récupéré et faites levier pour détacher la tête du clou. Si vous prenez une pince comme levier, le clou se détachera certainement.
Les clous manipulés jusqu'à présent disposaient d’une tige plutôt lisse, mais celle-ci peut aussi être torsadée. Ceci, bien sûr, a une fonction. La structure torsadée fait en sorte que le clou tourne davantage dans le bois, ce qui permet de mieux le fixer. Vous pouvez le voir clairement ici: à l'endroit où se trouve le ruban avec la ligne rouge, vous pouvez remarquer que le ruban tourne à chaque coup de marteau. Si vous voulez assurer une connexion ferme, les clous torsadés présentent une bonne solution.
Les clous plats et ronds ont déjà servi, maintenant les clous boule à tête sphérique sont aussi très utiles. La fonction est purement visuelle, c'est plus joli si vous voulez montrer le clou dans le résultat final. Une tête plate est donc plus utile pour les travaux de construction avec du bois, la tête ronde peut être dissimulée, et la tête boule est simplement visible en conséquence.
On revient sur notre pièce de travail. La plaque inférieure doit encore se fixer, nous devons donc marquer l'emplacement des clous. Ca va bien sûr faciliter le travail si on anticipe leur enfoncement. Petite astuce: vous pouvez réaliser un bon joint en enfonçant les clous de biais l'un par rapport à l'autre. En particulier avec un bois qui "travaille" selon les conditions climatiques, vous forcez le bois à rester bien en place.
Autre notion basique pour tous menuisiers: le bois se fend facilement, surtout sur les bordures, mais on peut éviter ce problème en frappant la pointe acérée du clou. Quelques coups légers sur le bout du clou suffisent.
Un autre type de clou; une agrafe. Ici, il sert de palier pour l'entrée, et grâce aux pointes rectifiées en diagonale, il est facile d'enfoncer ce clou dans le bois. Il se fraie ensuite un chemin dans le bois comme une agrafe. La structure en V permet de fixer quelque chose entre les deux, comme, par exemple, un grillage à poules contre une clôture de prairie.
On finit d'ajouter quelques éléments décoratifs. Nous imitons une porte et les fenêtres avec quelques clous décoratifs à tête boule. Ce clou de tapissier est normalement choisi pour le rembourrage des meubles. La tête large vous permet de ne pas marteler la toile. Ce clou à tige carrée de couleur noire est également prévu pour les tapisseries d’ameublement, mais ici nous la choisissons pour fabriquer une poignée de porte et le cadre de la fenêtre.
Nous terminons le cabanon par le revêtement de la toiture. Cette fois, on lpasse par un pistolet à clous. Des clous qui sont tirés avec de l'air comprimé, et qui ne rouillent pas car ils sont en acier inoxydable. Pour notre toit, il est important de commencer par le bas, afin de pouvoir placer le bardeau suivant sur le dessus avec un chevauchement suffisant. De cette façon, l'eau de pluie n'aura aucune chance de se frayer un chemin à l'intérieur. Il est très pratique de travailler à la chaîne avec un tel pistolet à clous. Pour les lattes en bois, vous pouvez aisément suivre la courbure, et obtenir une structure de toit ondulée. Après un côté, on s'attaque à l'autre côté. Et c’en est terminé pour notre nichoir.
D'abord un coup de peinture pour le rendre plus résistant aux intempéries, puis la fixation au mur. Cette fois, un clou en acier s'avère utile. Elle est fabriquée en acier trempé, ce qui lui permet de pénétrer dans la brique et même le béton. Et bon, il ne reste plus qu'à attendre qu’un premier oiseau y fasse son nid! Merci d'avoir regardé ce Docteur Matos complètement ‘clous’, on se retrouve pour une prochaine émission!

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Dobbit 

Dobbit utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.